Des militants Force Ouvrière de la Loire

Le 16 avril sur Yahoo (dépêche AFP)

vendredi 18 avril 2008 par Denis RIVIER

AFP - Mercredi 16 avril, 19h32

PARIS (AFP) - / (Publicité)

Des défilés pour les retraites, pour la plupart d’ampleur limitée, ont eu lieu mercredi dans plusieurs de villes de France à l’appel de FO, qui conteste l’allongement de la durée de cotisation pour une retraite à taux plein.

A Paris, FO n’avait pas prévu de défilé spécifique sur les retraites, préférant se "raccrocher" à une manifestation unitaire sur les salaires et le pouvoir d’achat prévue de longue date par les unions régionales d’Ile-de-France CGT, CFDT, FO, FSU, Unsa et Solidaires, qui a réuni 13.000 personnes selon les organisateurs et 4.000 selon la police.

Dans l’ensemble, FO a recensé 26.000 manifestants à 17H30, "sur 31 départements comptabilisés" et s’est félicité dans un communiqué de ces manifestations destinées à "défendre les salaires et les retraites" et à exiger "le blocage des compteurs à 40 ans et la revalorisation des retraites".

A Toulouse, 1.000 à 1.500 personnes selon les organisateurs, 350 selon la police, se sont rassemblées devant la préfecture de Midi-Pyrénées.

"Il est important de bloquer le compteur à 40 années de cotisations pour les salariés, et effectuer des prélèvements sociaux sur les stock-options, les revenus financiers", a déclaré Joseph Bellanca (FO Haute-Garonne).

"Ce type de rassemblement, qui a lieu aujourd’hui dans toute la France, est un premier galop d’essai. Avec l’allongement de la durée de vie, la retraite n’est plus l’antichambre immédiate du cimetière, mais devient une nouvelle étape que les gens ne veulent pas vivre en devant tendre la main", a-t-il ajouté.

A Bordeaux, un millier de manifestants, selon les syndicats, 800 dont 150 lycéens selon la police, ont défilé. La Gironde était "l’un des rares départements où plusieurs syndicats (FO-CGT-Solidaire-FSU) appelaient à manifester", a rappelé Jean-Pierre Deligey (UD-FO).

A Marseille, 3.000 personnes selon les organisateurs, 300 selon la police ont manifesté, ouvrant le cortège par une grande banderole : "Barrer le passage aux 41 ans".

A Nice, ils étaient 300, selon les organisateurs, 80 selon la police. "J’espère qu’il y aura un mouvement unitaire au mois de mai. Ce mouvement commence à peine", a déclaré à l’AFP Jean-Jacques Mai (UD-FO).

A Montpellier, Lyon, Dijon, Grenoble, Poitiers, Angers, Villeneuve d’Ascq, Lens, Saint Nazaire, Nantes, Strasbourg, Colmar ou Metz les rassemblements ou défilés allaient d’une à quelques centaines de personnes.

Le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly a regretté mercredi sur RMC l’absence d’unité syndicale sur les retraites.

L’original est .


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 885979

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité  Suivre la vie du site Défendre les retraites   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License